Chontaduro

Chontaduro

Informations sur Chontaduro, y compris les applications, les recettes, la valeur nutritionnelle, le goût, les saisons, la disponibilité, le stockage, les restaurants, la cuisine, la géographie et l'histoire.

Description / Goût




Les chontaduros sont de petites drupes, mesurant en moyenne 3 à 5 centimètres de diamètre et 4 à 6 centimètres de longueur, et ont une forme ovoïde, conique, en forme de cœur. Les fruits poussent en grosses grappes de 80 à 100 drupes, et il existe de nombreuses variétés différentes avec des tons de peau variés allant de l'orange, du rouge, du jaune au vert. La peau est lisse, fine, légèrement ridée et grasse. Sous la surface, la chair a une consistance dense et amylacée avec une texture sèche et fibreuse lorsqu'elle est crue, enveloppant une petite graine brune. Les chontaduros sont désagréables lorsqu'ils sont crus et doivent être cuits. Après chauffage, la chair se ramollit à une consistance similaire à celle d'une courge ou d'une patate douce et a une saveur neutre, subtilement noisette avec des notes de pêches.

Saisons / Disponibilité




Les chontaduros sont disponibles toute l'année, avec une haute saison en hiver jusqu'au début de l'été en Amérique centrale et du Sud.

Faits actuels




Les chontaduros, classés botaniquement comme Bactris gasipaes, sont des drupes colorées qui poussent sur des palmiers appartenant à la famille des Arecaceae. On pense qu'il existe plus de cinquante variétés de Chontaduros dans les régions tropicales d'Amérique centrale et du Sud, et les fruits sont connus sous deux cents noms régionaux, y compris le fruit du palmier à pêcher, Pejibaye, Pupunha, Acana et Pifa. Les chontaduros sont une importante source de nourriture pour les habitants de la jungle amazonienne depuis plus de deux mille ans. De nos jours, les fruits sont largement vendus par les vendeurs ambulants locaux comme collation nutritive et énergisante. Les chontaduros sont très appréciés pour leur saveur neutre, utilisés dans des applications culinaires sucrées et salées, et de nombreuses cultures en Amérique du Sud, en particulier en Colombie, croient que le fruit a des propriétés aphrodisiaques naturelles.

La valeur nutritionnelle


Les chontaduros sont une bonne source de fibres, qui peuvent stimuler le système digestif et fournir des vitamines A, C et E, qui sont des antioxydants qui peuvent aider à protéger le système immunitaire contre les agresseurs environnementaux externes. Les fruits contiennent également des minéraux, notamment du magnésium, du phosphore, du zinc, du cuivre, du fer et du calcium.

Applications


Les chontaduros doivent être cuits car leur chair est considérée comme trop ferme et désagréable une fois crue. Les fruits charnus sont généralement bouillis dans de l'eau salée et, une fois cuits, la peau est pelée et la graine est retirée. La graine cuite est également comestible et a une saveur rappelant la noix de coco. En Amérique du Sud, les Chontaduros sont généralement bouillis et vendus par des vendeurs ambulants, enrobés de sel, de lait concentré, de vinaigre, de jus de citron ou de miel comme arôme supplémentaire. Les fruits cuits sont également traditionnellement servis avec du café. Au-delà de la consommation comme collation bouillie, les chontaduros peuvent être préparés et réduits en purée en sauces, soupes et ragoûts, frits en chips, mijotés en gelées et confitures, marinés pour une utilisation prolongée ou rôtis et servis avec de la viande. La chair peut également être moulue et transformée en une farine utilisée pour le pain, les tortillas, les pâtisseries et les sauces. Les chontaduros se marient bien avec la mayonnaise, la crème sure, le vin rouge, la vanille, le lait de coco, le sucre, les viandes telles que la volaille, le bœuf et le porc, les fruits de mer, les poivrons doux, les oignons, l'ail, le gingembre, le céleri et les tomates. Les fruits frais se conservent de 3 à 7 jours lorsqu'ils sont conservés dans un endroit frais et sec comme le réfrigérateur.

Informations ethniques / culturelles


La Fiesta del Chontaduro est un événement annuel qui célèbre la récolte des fruits de la jungle tout en honorant la nourriture que la Terre a fournie. Traditionnellement géré par le peuple Cofan, une ancienne communauté indigène dans les forêts tropicales de l'Équateur et de la Colombie, le festival de trois jours est situé à Putumayo, en Colombie, et a lieu depuis le Moyen Âge. Pendant les festivités, les Chontaduros sont exposés en grandes piles et sont également utilisés comme décorations suspendues pour aligner les portes, les pistes de danse et les tables. Les fruits sont très considérés dans la culture colombienne comme un symbole de fertilité, et tout au long du festival, les fruits sont honorés par le biais de contes, de boissons, d'instruments bruyants et de danse. La Fiesta del Chontaduro célèbre également le fruit en organisant des conférences éducatives, des spectacles d'artisanat, un défilé et même un spectacle pour sélectionner la prochaine reine nationale du Chontaduro.

Géographie / Histoire


Les Chontaduros sont originaires des forêts tropicales d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud et poussent à l'état sauvage depuis l'Antiquité. Il existe de nombreuses variétés sauvages et domestiquées du fruit, et bien que la date exacte du début de la culture commerciale soit inconnue, les fruits sont largement vendus sur les marchés locaux à travers les néotropiques. Aujourd'hui, les Chontaduros sont cultivés commercialement et sont exportés du Costa Rica et du Brésil vers d'autres régions du monde, y compris l'Europe et l'Asie. Les fruits se trouvent également au niveau local sur les marchés frais de l'Équateur, de la Colombie, du Brésil, du Venezuela, de la Bolivie, du Pérou, du Panama et du Costa Rica.


Idées de recettes


Recettes qui incluent Chontaduro. Le premier est le plus simple, le troisième est le plus difficile.
Vivre dans la ville Chontaduro Ceviche

Articles Populaires